News
Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'annamenel'@'172.20.245.56' (using password: YES) in /mnt/114/sda/0/3/annamenel/BDD.php on line 3

Warning: mysql_select_db() [function.mysql-select-db]: A link to the server could not be established in /mnt/114/sda/0/3/annamenel/BDD.php on line 4

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/114/sda/0/3/annamenel/menu.php on line 7

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/114/sda/0/3/annamenel/menu.php on line 8




Fantasy

Fantasy ? Fantaisie ? Comment est-ce qu'on l'écrit ? Comme vous voulez ! Enfin, pas tout à fait…
Maintenant, tout le monde connaît plus ou moins ce qu'est la Fantasy. Oui, c'est un truc du genre « le seigneur des anneaux ». Tout à fait sauf que Le seigneur des anneaux fait partie d'une sous catégorie. Ben oui, c'est de la High Fantasy. Mais pour ceux qui ne connaissent pas la Fantasy, je vais faire une courte explication parce que j'ai regardé si je pouvais vous mettre une définition du dico mais ça donne rien.
Donc, la Fantasy est un genre littéraire à mi-chemin entre le Fantastique et la Science-Fiction. C'est un mélange de légendes, de mythes et de contes où tout est permis. La Fantasy est une littérature où le génial peut côtoyer le pire, avec parfois des clichés. Ce genre ne nécessitant aucune cohérence particulière avec notre monde quotidien, un passé existant, ou même avec un futur probable, permet aux auteurs de lâcher la bride à leur imagination. Bien que des récits très anciens puissent être qualifiés comme étant de la Fantasy, l'essor de ce type de roman est très récent. C'est un genre qui est très en vogue, aujourd'hui, donc très rémunérateur. De nombreux éditeurs et auteurs, trouvèrent là un bon filon et se lancèrent donc dans la Fantasy, mais rares sont ceux qui ont été à l'origine d'innovations dans un genre qui s'est peu à peu enlisé, surtout dans les années 80.
La référence absolue du genre Fantasy c'est J.R.R. Tolkien et sa trilogie du "Seigneur des Anneaux". Mais l'histoire de la Fantasy est parsemée de grands noms comme David Eddings, Fritz Leiber, Michaël Moorcock, Ursula LeGuin, Marion Zimmer Bradley et bien d'autres…
La Fantasy se découpe donc en plusieurs sous parties :


Heroic Fantasy

Livres

L'Heroic Fantasy est basé sur un héros masculin d'une grande puissance physique, souvent solitaire. Les guerriers sont à l'honneur, la magie est maléfique et peu répandue. L'archétype du genre est Conan le Barbare. Après les cycles de High Fantasy, c'est l'un des genres les plus populaires aujourd'hui de la Fantasy. Les récits d'Heroic Fantasy reproduisent ou imitent les contes et légendes antiques ou médiévales qui racontent, le plus souvent, l'épopée d'un héros solitaire, généralement un homme doté d'une grande force physique. Il est, alors, confronté à de nombreux dangers et va d'aventure en aventure, toujours prêt à vendre les services de son épée. Souvent marqué par un passé douloureux, en proie à de violentes émotions, il est incapable de tirer profit de ses exploits et son besoin inassouvi de quête le renvoie sur les routes. Il ne peut compter que sur ses qualités humaines : le courage, l'intelligence, la compassion... pour vaincre des adversaires au pouvoir politique barbare ou aux pouvoirs magiques inquiétants. La magie est, cependant, rare et souvent synonyme de maléfice. L'intrigue se focalise essentiellement sur le héros et décrivent des personnages au caractère bien trempé, bravaches ou parfois rusés. L'action se déroule soit dans des contrées mythiques comme l'Atlantide, soit dans un monde propre à l'auteur, mais toujours un univers Low Fantasy, très fortement inspiré du Moyen-Âge. Le créateur de l'Heroic Fantasy est Robert E. Howard avec sa saga Conan le Barbare. Mais il y a aussi Moorcok.


Dark Fantasy

Lovecraft

La Dark Fantasy désigne une fantasy pessimiste, un "imaginaire ténébreux" où les rôles par rapport à la High ou l'Heroic Fantasy sont inversés. C'est le Mal qui prend le dessus sur le Bien. La Dark Fantasy est un genre à la limite du fantastique et de l'horreur : elle inclut des éléments d'horreur comme les dieux ou les monstres abominables et met en scène la découverte de l'étrange sur fond de démence et d'ambiance cauchemardesque. Elle joue sur nos peurs, nos phobies, tout ce qui, intérieurement, nous terrifie. La Dark Fantasy est le contraire de l'Heroic Fanatsy. Les héros sont faibles, fatigués, aux limites cruellement soulignées mais trop curieux. Leurs aventures les malmènent et jamais ils ne connaissent le repos ou la lumière. Ils ne peuvent gagner et se trouvent, le plus souvent, dépassé par les événements, incapable de comprendre et de supporter ce qu'ils ont déclenché jusqu'à en perdre la raison si ce n'est la vie. Et si ils pensent avoir réussi leurs combats, c'est presque toujours pour s'apercevoir, plus tard, que cela faisait parti d'un plan plus vaste tramé par d'obscures forces, les condamnant à ne plus dormir où à souffrir les pires cauchemars. Champion du mal ou de la perversion, ils en deviennent attachants car on ne peut éprouver que de la compassion et de la tendresse envers ces reflets sombres de nous-mêmes. L'auteur fondateur de la Dark Fantasy est certainement H.P. Lovecraft. Dans ses romans, il incite le lecteur à découvrir un univers peuplé de créatures et de phénomènes étranges et le plus souvent dangereux. Tous les symboles du mal et de la nuisance sont, alors, abondamment utilisé pour créer une aura de malfaisance comme l'utilisation fréquente de référence à de vieux manuscrits occulte, la plupart fictifs, comme avec le célèbre "Necronomicon". Lovecraft fut le maître incontesté du genre et le digne successeur, inspiré, de Poe et Dunsany. De nombreux auteurs faisaient partie du cercle de Lovecraft, et ont donc subit son influence pour les univers baroques et cauchemardesques : C.A. Smith, August Derleth ou Samuel Loveman.



High-Fantasy


High-Fantasy

Depuis le Seigneur des Anneaux, ces récits sont fortement marqués par les épopées héroïques que l'on trouve dans les mythologies scandinaves et celtes. Ces univers féeriques sont extrêmement détaillés et possèdent leur Histoire, leur mythologie, leur civilisation. Tolkien a inventé des peuples entiers avec leurs coutumes, leurs légendes, leurs langues incluant l'étymologie et leur évolution dans le temps. La High Fantasy se caractérise par des aventures se déroulant dans un pays de magie où vivent des créatures magiques et des peuples humanoïdes très divers : elfes, nains, hobbits, gobelins, orques, géants, farfadets… Dans un monde sans âge, une grande partie de ces peuples vivent en paix et en harmonie avec la nature qui les entoure et utilisent parcimonieusement les énergies douces et leur magie blanche. Le principal thème de la High Fantasy reste la lutte du Bien contre le Mal, ce dernier finissant toujours par être vaincu, aussi puissant qu'il puisse paraître au début. La victoire du bien et de la lumière n'empêche cependant pas les personnages d'être variés ni les rapports humains d'être riches et complexes. Ce combat est traité avec un certain manichéisme dans sa représentation de la lutte du Bien contre le Mal, et contrairement à l'Heroic Fantasy qui se concentre sur les scènes de combat, la High Fantasy établie une atmosphère plus féerique. Le combat contre le mal prend la forme de la quête initiatique du personnage principal et l'histoire se place le plus souvent au niveau des dynasties régnantes - dont le jeune héros fait le plus souvent parti en fin de compte, ou, en tous cas, évoluant au sein de cet univers. Les mariages dynastiques sont l'occasion de sceller des amitiés et/ou régler certains problèmes.


Cliquez pour revenir en haut



Urban-Fantasy


Urban-Fantasy

Les histoires de fantasy urbaine se déroulent dans notre monde contemporain, familier et banal des grandes villes avec leur architecture imposante, leurs banlieues anonymes et la solitude qui y règne. Quand l'homme est entré dans les temps moderne, il a rejeté le merveilleux le réduisant progressivement aux seuls mythes et légendes, le transformant en folklore. Le merveilleux a cependant survécu à la limite de notre monde rationnel souvent sous celui-ci comme dans le métro où les égouts constituant un monde "souterrain". Le héros franchit la frontière qui sépare les deux mondes soit volontairement soit parce que des créatures extraordinaires surgissent et bousculent son quotidien. Mais l'Urban Fantasy n'est pas très répendue.




Light-Fantasy


Light-Fantasy

La parodie est le procédé le plus souvent utilisé. C'est une fantasy burlesque et distrayante qui n'hésite pas à tourner en dérision les autres genre de la fantasy et particulièrement de l'heroic fantasy en maniant les clichés traditionnelle pour verser dans l'humour qu'il soit critique ou parodique. Elle nous enchante par son apparente simplicité et ne se prend pas au sérieux. Les histoires nous sont livrées sur un ton léger et où les héros ne sont pas de puissant guerriers luttant contre le Mal. La magie et les pouvoirs magiques en général sont plus ou moins bien maîtrisés et sont plus amusants qu'impressionnants ou inquiétants. Aujourd'hui, l'œuvre incontournable de la Light Fantasy est celle de l'anglais Terry Pratchett, qui avec Les annales du disque monde, commencé en 1983, se révèle être un grand humoriste de la fantasy.




Science-Fantasy


La Science-Fantasy est née de la romance planétaire à la façon d'Edgar Rice Burroughs, puis d'Anne Mc Caffrey ou de Marion Zimmer Bradley. Les histoires se déroulent sur des planètes lointaines dans un monde où les lois naturelles sont différentes de la Terre permettant à la technologie de côtoyer le merveilleux comme dans "Star Wars" et sa Force. On y rencontre la plupart du temps des cycles planétaires mettant en scène des migrants humains débarqués sur une planète puis étant retournés à une époque médiévale offrant un espace commun entre la science la plus cartésienne et la magie la plus mystérieuse. Cependant cette magie a souvent une explication rationnelle : les pouvoirs psy des héros s'expliquent par une mutation, une évolution de l'espèce humaine, les baguettes magiques sont remplacées par les ordinateurs et les animaux étranges ou les plantes insolites sont les résultats d'expérimentations génétiques.




Romantic-Fantasy


Dans les romansde romantic Fantasy, les héros sont des héroïnes, guerrières ou magiciennes qui connaissent guerres et luttes pour le pouvoir, et leur vie d'aventurières ne les empêche pas de mener à bien des quêtes sentimentales ou de vivre des tragédies. Le romantisme peut être soit sombre avec l'Heroic Fantasy, soit lumineux avec les récits de High Fantasy, mais reste toujours passionné.


Cliquez pour revenir en haut



Mail